[Français]Les Blocages

Discussion in 'The Clubhouse Bar' started by An Tarbh, Nov 11, 2007.

  1. An Tarbh

    An Tarbh Guest

    OK on a vu plusieurs blocages dans des facs en France.

    Qu'en pensez vous, en fait j'en sais beaucoup les raisons de ces blocages, pourquoi ils se passent?

    Pensez-vous que ces étudiants ont le droit de bloquer les facs et nier aux autres étudiants d'assister aux cours?
     
  2. Forum Ad Advertisement

  3. Martin1813

    Martin1813 Guest

    Ah c'est un vaste problème que tu soulèves, mon ami :D

    La grève et le blocage sont deux choses terriblement ancrées dans l'inconscient français.

    Certaines catégories socio-professionnelles pensent que c'est le seul moyen de se faire entendre et donc font grève avant même de chercher à discuter. Cela dit, certaines personnes au gouvernement, notamment un certain XB ou une certaine VP, affirment leur volonté de dialogue tout en refusant les réunion avec les syndicats.

    Donc il y a un vrai problème en France au sujet de ce qu'on appelle "le dialogue social". Sur certains sujets, il est très dur de mettre des gens autour d'une table et, lorsqu'on y arrive, très dur de discuter dans le calme et la sérénité.

    En ce qui concerne les étudiants, c'est comme les cheminots et les hirondelles, c'est cyclique, ça revient tous les ans. Ce qui est différent, cette année, c'est que les étudiants bloquent dès l'automne, alors que d'habitude, c'est au printemps, avec le retour des beaux jours (oui, le jeune n'aime pas être mouillé :D)
    Le blocage est pour eux le moyen d'action le plus simple car ils ne peuvent pas faire la grève puisqu'ils ne travaillent pas.
    Plus qu'un problème de fonds sur la réforme des université (qui a été acceptée par les syndicats étudiants les plus représentatifs, et qui pourtant ne représentent pas grand monde), je pense que le blocage correspond à une sorte de rite d'initiation et à une volonté inconsciente de revivre mai-68. C'est pour ça que ça revient chaque année, quelle que soit la loi proposée.

    A titre personnel, j'ai toujours pensé que le dialogue était préférable à l'affrontement.


    Les universités en France ont la particularité d'être publique et gérée par l'Etat. L'un des avantages est que le coût de l'inscription à l'université est extrêmement bas, aux alentours de 400€ par an, dont environ la moitié est destiné à la Sécurité sociale. la réforme donne plus d'autonomie aux universités, notamment en matière financière. Certains ont peur que cela entraîne une privatisation des universités, ce qui aurait pour effet d'augmenter les frais d'inscription (et donc de priver un certain nombre de jeunes d'accéder aux universités) et aussi de créer une hiérarchie entre les universités françaises, car les plus riches pourraient attirer les meilleurs profs et mettre plus de moyen à dispostion des étudiants.

    Bloquer une université risque de mettre en péril toute une année de travail. Je suis étudiant à la Sorbonne où j'ai eu un master d'histoire. En 2006, pendant où la Sorbonne a été bloquée pendant plusieurs semaines par les étudiants (dont la plupart ne venait pas de la Sorbonne) puis par la police pour empêcher l'occupation par les étudiants. Pendant cette période, il a été impossible de suivre les cours pendant près d'un mois et demi. Certains profs avaient averti les étudiants qui faisaient de la recherche sous leur direction qu'ils continuaient les cours ailleurs. Ils les ont prévenus par e-mail. Certains étudiants ont été prévenus et pas d'autres, dont moi. au mois de mai, pour les examens, l'un des profs donne aux choix deux sujets. Les deux sujets tombent sur des notions développées pendant le blocage de la Sorbonne, ce qui fait que je n'avais pas grand chose à dire.
    Alors, pour moi, ce n'est pas grave, j'ai eu mon année. Mais il faut imaginer si cette situation s'était multipliée...
     
  4. An Tarbh

    An Tarbh Guest

    Merci pour m'a expliqué, c'est intéressant que tu as parlé d'une volonté inconsciente de revivre mai 68, c'est la même chose qu'un des profs a Nanterre m'a dit ce matin.

    Moi aussi j'étais a la Sorbonne en 2005/06 mais pour les raisons de santé il fallait revenir a Dublin en Février, avant tous les grèves et les blocages, heureusement pour moi, mais je connais d'autres étudiants Erasmus qui n'avais pas de cours pendant deux mois.

    Ce qui est difficile pour moi est le fait que j'ai des étudiants qui sont tellement contre les blocages mais on ne peut pas aller d'ailleurs parce que ils sont des cours de labos. Pour mes autres étudiants, ils font des exposés oral/oraux (j'en suis pas sûr) mais il faut qu'ils mènent une discussion après donc c'est surtout un problème avec mes cours de M1 en Gestion et l'Economie ou leur semestre est beaucoup plus court que les autres, 8 semaines au lieu de 12.

    Le dialogue social est aussi une question très important, a mon avis c'est une des raison le plus fort que l'économie irlandais a si augmenté dans les 15 dernières années, donc c'est très important pour les Français de créer ce type de dialogue, tous les 3 ou 5 ans les syndicats, le gouvernement, les groupes volontaires et les employeurs viennent ensemble et font une accord, en ce moment il s'appelle 'Towards 2016'.
     
  5. Laetca

    Laetca Guest

    En Belgique, les Universités sont aussi publiques, je dois payer plus qu'un France (environ 550€) pour m'insirire, mais je n'ai jamais vu un blocage. Malgré que nous connaissons bien le système de grève, je crois que les derniers blocages d'université"s par des éturiants était dans les années 80, peut-être 70. J'en suis pas sure, car je n'étais pas encore né.

    Pourquoi est-ce qu'ils blocquent l'université?
     
  6. An Tarbh

    An Tarbh Guest

  7. Martin1813

    Martin1813 Guest

    A l'origine, c'est contre cette loi. Depuis une semaine, environ, c'est aussi contre l'ensemble des réformes prévues par le gouvernement pour cet automne (instauration d'une franchise médicale non-remboursées sur certains actes médicaux et médicaments, réforme des régimes spéciaux de retraites de certains fonctionnaires, etc.)

    Par contre, la loi détestable sur l'immigration, notamment son amendement ADN, fait moins protester les masses que ces réformes...
     
  8. An Tarbh

    An Tarbh Guest

    T'as raison en ce qui concerne la loi d'immigration. J'ai vu une manifestation contre cette loi samedi dernier mais c'était tres petit.

    Au sujet des blocages je crois que j'avais raison de rester au lit aujourd'hui vu ce qui s'est passé a Nanterre. Hier on était parti avant les incidents avec la police.
     
  9. arthur.moser

    arthur.moser Guest

    moi il n'y a pas de blocage dans mon université, le monde pourrait s'écrouler elle resterais tt le temps ouverte j'ai jamais eu de chance déja ds mon lycée les prof fesais jamais la greve
     
Enjoyed this thread? Register to post your reply - click here!

Share This Page